#ChallengeAZ – Sortie de route

 

Dans Neuville à vélo, on évite les marmots
A vélo dans Neuville, on s'écarte et se faufile

Le vélo au début du XXe siècle

Inventé en 1817 par le Baron Karl Drais von Sauerbronn, le vélo tel qu'on le connaît apparaît vers 1890. En quarante ans, l'usage de la bicyclette se démocratise en France. La hausse des salaires et la baisse du prix permettent au vélo de devenir accessible jusque dans les classes populaires. Ainsi, entre 1891 et 1935, le nombre d'heures travaillées pour acquérir un vélo est divisé par 10 ! Le vélo n'est plus réservé aux loisirs de la bourgeoisie mais permet à un grand nombre d'ouvriers et d'employés de se rendre au travail quotidiennement. Il devient le symbole de la mobilité individuelle, de la liberté et de l'émancipation, accessible à tous... en attendant l'essor de l'automobile.

L'article

Comme tout moyen de transport, le vélo s'accompagne d'accidents en tout genre dont se délectent les lecteurs de la presse régionale. Voici la sortie de route du cycliste Fernand BISCAUT qui se retrouve à terre en voulant éviter un enfant.

Le Bulletin Meusien
22/10/1927
(Gallica)

De Fernand à moi

Sur les listes nominatives de Neuville-les-Vaucouleurs (AD55) de 1926, je retrouve Fernand BISCAUT né en 1901, fils d'Augustine BISCAUT.

Avec l'acte de naissance, j'apprends que son père est Arsène BISCAUT, petit-fils de Louis BISCAUT et Jeanne-Thérèse CLAUDIN, les sosa 80/81 de ma femme.

Sources : Vélo et politique globale de déplacements durables - par Frédéric HERAN - 2012

 

Auteur de l’article : hegesip