Aline Charigot

épouse d'Auguste Renoir

Portrait de Madame Renoir
1885, Auguste Renoir,
Philadelphia Museum of Art.

La famille d'Aline

Aline voit le jour en 1859 à Essoyes, village aubois entre Champagne et Bourgogne. Sa mère, Thérèse Émilie Maire, est couturière. Son père Claude « Victor » Charigot est boulanger. Il nait dans une famille de vignerons implantée depuis longtemps dans le village. Un an après la naissance de sa fille, il abandonne le domicile conjugal. Des années plus tard, il part pour le Canada puis les États-Unis où il refait sa vie. En 1897, au cours d’un séjour en France il rencontre sa fille et ses petits enfants (Jean et Pierre Renoir).

Journal officiel de la République française. Lois et décrets (Gallica)

Renoir, Aline, et Claude,
1912
(art-renoir.com)

La vie avec Auguste Renoir

En 1880, Aline pose pour Pierre-Auguste Renoir, pour Le Déjeuner des canotiers. Le modèle et le peintre deviennent amis, amants puis époux en 1890.

A partir de 1885, le couple multiplie les séjours à Essoyes, où ils achètent une maison en 1896. C’est la vie à la campagne, loin de Montmartre. L’artiste peut alors croquer un paysage ou le portrait d’une fille à l’ombre d’un pommier…

Trois enfants naissent de cette union : Jean, Pierre et Claude.

Pierre et Jean sont enrôlés dans la 1ère Guerre Mondiale. En 1915, Pierre est gravement blessé. Aline se rend dans les Vosges pour voir son fils. Épuisée, elle meut quelques jours plus tard, à Nice. Le peintre décède quatre ans plus tard. Son corps et celui de son mari seront ensuite transférés au cimetière d’Essoyes, aux côtés de sa mère.

 

Rose dans les archives

1859 – Essoyes (10)
Naissance (AD10)

1890 – Paris 9e
Mariage (AD75)

Signature lors de son mariage
 
L'arbre généalogique d'Aline Charigot

Sources :

– Geneanet : sly51 / sifferlencolette
– Wikipedia
– Archives de l’Aube
La Presse 08/09/1903 (Retronews)
– histoire-genealogie.com → L’ « Illustre » Charigot
– renoir.chez.com