Aux racines de ce blog

Qui suis-je ?

Je m’appelle Julien, je suis originaire de Champagne-Ardenne, mais vis à Rouen depuis deux ans. J’ai découvert la généalogie en 2004, pendant mes études à l’Université, lors d’un cours sur l’évolution du vivant. Plus qu’un passe-temps, la généalogie est devenue une passion.

Mes ancêtres sont répartis entre la Marne (dans le Sézannais), l’Aube, les Côtes-d’Armor, le Nord, le Puy-de-Dôme et la Pologne.

Je poursuis également les recherches menées par ma femme qui nous amènent dans l’Aisne, le Nord, le Bas-Rhin, la Meuse, Paris, la Belgique et la Normandie.

 

Pourquoi ce site ?

C’est en effectuant le tri dans mes actes, que je me suis arrêté un instant sur le décès de Marguerite Rouyer. L’acte est assez ancien, 1700 et court, à peine quatre lignes. Rien d’original en soi, hormis l’âge de la défunte : 105 ans.  Je me souviens alors de cette photo, prise aux archives de la Meuse, en 2008 ; nous étions, à l’époque, ma femme et moi, assez fiers de cette découverte.

Redécouvert 8 ans plus tard, cet acte devient le point de départ de la création de ce site. Je suis un fidèle lecteur “anonyme” (ou visiteur) des blogs consacrés à notre passion commune et cette trouvaille m’inspire pour la réalisation de mon propre espace sur le web.

En 2008, un premier site internet voit le jour. Il expose notre arbre généalogique et quelques photos de famille. Il était de ce fait conçu pour de potentiels cousins, un peu curieux. Aujourd’hui, je l’imagine différent, davantage tourné vers la recherche généalogique… et surtout l’échange entre généablogueurs !

Les moyens mis à notre disposition pour faire de la recherche sont beaucoup plus riches aujourd’hui qu’il y a 10 ans (début de mes recherches). Les sources en ligne sont de plus en plus nombreuses, et les blogs permettent de mettre un coup de projecteur sur certaines d’entre elles.

“Nouvelles branches” sera mon espace d’expression généalogique, vous y trouverez (avec le temps) tout ce qui anime cette passion. J’espère recueillir vos nombreux commentaires et votre participation à certaines de mes discussions.

Je reviendrai avec “Marguerite : 105 ans en 1700 !” dans un prochain article.

 

Pour me contacter : un commentaire ou un courriel.

Auteur de l’article : hegesip