#ChallengeAZ – “Qui vive ?”

 

Une voix dans la forêt vous souffle "Qui vive ?", puis trois individus vous sautent dessus... Voici le témoignage de Louis PIERRONNET, repris dans la Gazette des Tribunaux

L'événement

1831 - Champguyon (51)

Il est tard, Louis PIERRONNET, 68 ans, est sur la route entre Retourneloup et Champguyon, il rentre chez lui après une fête passée au village voisin. Soudain, une voix sortie d'un buisson lui crie "Qui vive ?", Louis répond mais reçoit un coup au visage qui le fait tomber à terre. Deux individus surgissent et le frappent violemment avec une crosse, puis l'un d'eux tire un coup de fusil en criant "Voilà ta grâce !" Par chance, Louis n'est pas touché, le plomb a seulement frôlé son visage. Les criminels, satisfaits de leur attaque, s'échappent aussitôt.

Mais Louis reconnaît la voix de ses trois agresseurs. Parmi eux : Alexis LEGRAS (son beau-frère) et son fils Romain LEGRAS (son neveu).

Pour les lecteurs courageux, voici la transcription de l'audience sur la Gazette des tribunaux du 24/11/1831 (source : Fonds historique de l'ENAP - école nationale d'administration pénitentiaire) :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

D'eux à moi

A partir du site www.marne-archive.com (site incontournable pour les recherches marnaises) je trace l'ascendance des protagonistes de cette histoire. Louis PIERRONNET et Alexix LEGRAS sont les gendres de Nicolas TRIPIER, le petit fils de Louis TRIPIER et Jeanne PALISSANT mes sosa 4852/4853 .

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur de l’article : hegesip