#ChallengeAZ – Vente sur licitation

 

Après 21 articles depuis le 1er juin, tout le monde admettra que la presse est un bon moyen de faire revivre les noms, les sosa, les collatéraux de nos fichiers gedcom souvent restreints à quelques actes... Bien sûr, cette source n'est en rien exhaustive, elle permet, au hasard d'une page, de trouver des informations complémentaires aux archives plus traditionnelles.

L'événement

Le 20 septembre 1904, Léon Adolphe MÊLÉ, boulanger de 28 ans, se marie à Augustine Alexandrine ROCHE, 22 ans, à Champaubert (51). De cette union naissent à Pont-sur-Seine (10) deux enfants :  Madeleine Anna Aimée le 29 mars 1907 et André Léon Alexandre le octobre 1908.

En août 1914, Léon est rappelé à l'activité, mais sa campagne est courte. Le 26 septembre 1914, une balle lui traverse le thorax. Il ne survivra pas plus d'une journée à sa blessure. Extrait de la fiche matricule AD51 :

Il laisse alors sa femme et deux enfants, qui seront adoptés par la Nation en 1918. Extrait de l'acte de naissance de sa fille AD10 :

Le 4 octobre 1919, Augustine se remarie à Edouard Gabriel RICHARD. Extrait de l'acte de naissance d'Augustine AD51 :

L'article

En quatrième page de l'hebdomadaire champenois "L'Echo Nogentais" du 30 janvier 1924 (sur Retronews), je trouve un article concernant la vente aux enchères de la maison familiale issue du couple MÊLÉ x ROCHE. La maison et les dépendances sont décrites, on apprend également qu'Albert MÊLÉ, le frère du père tué à la guerre, est choisi comme subrogé-tuteur des enfants lors de cette vente, sans doute afin d'éviter le conflit d'intérêts entre la tutrice naturelle, la mère, et les mineurs.

De cette branche à la mienne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur de l’article : hegesip