Lilly Texier

épouse de Claude Debussy

Lilly Debussy, en pied, devant un saule
Gallica

Lilly Debussy, 1914,
Lucien Monod

La vie de Lilly

Rosalie Texier, dite Lilly, nait en 1873 à Châlon-sur-Saône. Son père, Germain Texier, originaire de Charente est contrôleur du télégraphe dans l’Yonne. Sa mère s’appelle Marie-Rosalie Magne.

Jeune adulte, elle se rend à Paris et devient mannequin pour une maison de couture prestigieuse, Callot Sœurs.

En 1899, elle rencontre Claude Debussy. Un ami du musicien relate leur première rencontre : « Claude la trouvait assez jolie, mais gnangnan ; même, il s’amusait parfois à imiter ses petites manières, ce qu’elle prenait en charmante fille qu’elle était, le mieux du monde. »

Durant plusieurs mois, le musicien envoie de nombreuses lettres d’amour à Lilly. Le 15 mai : « Cet amour est devenu quelque chose qui étreint et entoure ma vie, j’en ai un besoin aussi absolu que le besoin de respirer. Plus rien ne peut retenir cette attirance qui ressemble à celle d’un mystérieux abîme ; cela m’est tout à fait égal si je dois même mourir d’avoir trop contemplé tes yeux et trop bu le sang de tes lèvres ».

Le mariage a lieu en octobre 1899 à Paris. Erik Satie est témoin.

La santé de Rosalie est fragile. Elle est hospitalisée en août 1900 à la suite d’une fausse couche. Elle aurait un début de uberculose. Entre 1901 et 1903, Lilly passe ses été à Bichain auprès de ses parents.

En 1904, Claude entreprend une relation avec Emma Bardac. Le 13 octobre, elle tente de se suicider en se tirant une balle dans l’estomac.  Elle est transportée à l’hôpital et sauvée. Après une longue bataille, le divorce est prononcé en aout 1905. En 1916, Lilly réclame par voie judiciaire la pension que Debussy a cessé de lui payer depuis six ans : elle reçoit 30.000 fr.

Lilly décède en 1932, à Paris.

 

Le Petit Parisien, 16 juillet 1916
Gallica

Rosalie dans les archives

1873 – Chalon-sur-Saône (AD71)
Naissance

1899 – Paris 17e (AD75)
Mariage