Antoinette Quarré

Femme de lettres

La vie d'Antoinette

Antoinette Célinie naît en 1813, à Recey-sur-Ource, en Bourgogne. Elle est la fille naturelle de Cécille  Quarré qui ne tarde pas à s’installer à Dijon. Elle apprend le métier de lingère et travaille avec sa mère dans un petit magasin. C’est dans la bibliothèque de son oncle, le capitaine Louis Quarré, que serait né son goût pour la poésie, en ouvrant un volume des Méditations d’Alphonse de Lamartine.

Elle est repérée par Roger de Belloguet, un homme de lettres. Il reconnaît le talent de la jeune fille et lui enseigne les règles de l’art. Ses premiers vers paraissent dans la Revue des Deux Bourgognes et sont très bien accueillis par la critique. A la lecture de ses premiers essais, Alphonse de Lamartine lui écrit un poème A une jeune fille poète. Antoinette lui répond par un autre poème Réponse à M. de Lamartine.

En 1839, elle participe à un concours de poésie, où 64 concurrents se présentent. Antoinette arrive troisième et obtient une mention honorable. En 1843, elle publie un recueil de ses poésies, préfacé par Roger de Belloguet. Par la suite, Antoinette publie quelques nouvelles historiques dans le Journal des Demoiselles.

D’une santé fragile, la jeune poète meurt prématurément en 1847, à l’âge de 34 ans. Son second recueil reste inachevé.

Le maire de Dijon, des professeurs de la Faculté de lettres et le rédacteur en chef du Courrier de la Côte d’Or assistent à ses obsèques.

 

 

Antoinette en une œuvre...

Etudes littéraires, ou Recueil des chefs-d’œuvre de la littérature française, dans tous les genres
A. de Roosmalen, 1845
Gallica

Antoinette dans la critique

Gazette nationale ou le Moniteur universel,
3 décembre 1839
Retronews

Satan,
25 mai 1843
Gallica

Critique acerbe de la personnalité d’Antoinette Quarré
Le tour de France : état actuel de la classe ouvrière sous l’aspect moral, intellectuel, matériel

Flora Tristan (1803 – 1844)
Gallica

Antoinette dans les archives

1813 – Recey-sur-Ource (21)
Naissance

1847 – Dijon (21)
Décès

L'arbre généalogique d'Antoinette
Sources
  • Archives :  Filae, archives départementales
  • Bibliothèques : Gallica, Retronews, Archive.org

2 commentaires sur “Antoinette QUARRÉ

    Vincent

    (20 novembre 2020 - 7 h 28 min)

    Ouch la critique de la personnalité par Flora Tristan est d’une violence !
    Cette critique ne semble d’ailleurs ni correspondre au portrait ni aux écrits d’Antoinette.
    Bel article.

      hegesip

      (20 novembre 2020 - 8 h 23 min)

      Merci,
      La critique n’a pas toujours été tendre avec Antoinette. Celle de Flora Tristan est toutefois la plus dure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *