Camille Doncieux

épouse de Claude Monet

La femme à la robe verte,
1866, Claude Monet,
Kunsthalle de Brême

La vie de Camille

Camille Léonie Doncieux nait en 1847, à la Guillotière une commune rattachée aujourd’hui à la ville de Lyon. Son père, Claude Charles Doncieux est un négociant originaire de Chanas, en Isère. Sa mère, Léonie Françoise Manéchalle est la fille dEtienne Manéchalle, chevalier de la Légion d’honneur, ancien capitaine de cuirassiers. (voir arbre ↓)

La famille quitte Lyon pour s’installer à Paris, près de la Sorbonne, puis  dans le quartier des Batignolles.  Adolescente, Camille devient modèle. En 1865, elle figure pour la première fois sur une toile de Claude Monet, en posant pour le “Déjeuner sur l’Herbe”. De cette rencontre naît une véritable relation. La jeune femme devient le modèle préféré de l’artiste et participe ainsi à ses premiers succès.

Muse, elle devient épouse en 1870 et mère à deux reprises.

Un jour “Femme à l’ombrelle”,  un autre “Japonaise”, Camille est présente dans l’œuvre de Monet jusqu’à sa mort. Elle pose également pour les amis de son mari, Édouard Manet et Pierre-Auguste Renoir

Camille s’éteint en 1879 à Vétheuil, âgée seulement de 32ans. Claude se remarie en 1892 avec Alice Hoschedé qui exige la destruction de toutes les photos et lettres de Camille…

 
 
Quelques portraits de Camille

La promenade,
1875, Claude Monet,
National Gallery of Art

Portrait de Madame Claude Monet
1872-74, Pierre-Auguste Renoir,
Musée Calouste-Gulbenkian

Le peintre Monet dans son atelier,
1874, Édouard Manet
Staatsgalerie Stuttgart

Camille dans les archives

Naissance
1847 – Lyon – La Guillotière
(AM Lyon)

Mariage avec Claude Monet
1870 – Paris (8e)

Décès
1879 – Vétheuil
(AD95)

L'arbre généalogique de Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *