Léocadie Hersent

épouse Penquer

Femme de lettres

La vie de Léocadie

Léocadie naît en 1817, au château de Keroartz à Lannilis, dans le Finistère. Ses parents sont François Hersent, négociant et percepteur des contributions, et Marie Sophie Meunier.

En 1834, à l’âge de 17 ans, elle épouse Victor Burle, sous-lieutenant au 29e régiment de ligne. Seule, délaissée par son mari souvent absent, elle élève leurs deux enfants. En 1850, son mari meurt en mission à Basse-Terre, en Guadeloupe, elle est veuve à 33 ans.

En 1851, Léocadie épouse en secondes noces Charles Salaun-Penquer, médecin et futur maire de Brest entre 1871 et 1880. Ensemble, ils œuvrent à la création du musée des beaux-arts de Brest.

En 1862, elle publie son premier recueil poétique, Chants du foyer. C’est le début de sa carrière littéraire. Elle fréquente les salons parisiens et croise de nombreux artistes. La “muse bretonne“, comme on la surnomme, reçoit les  félicitations de Lamartine, Leconte de Lisle et Hugo.

Sa principale œuvre est un poème de 370 pages, intitulé Velléda. Il raconte l’histoire d’une druidesse amoureuse d’un soldat Romain chrétien.

En 1883, son mari meurt d’une pneumonie. Léocadie ne se remettra jamais de cette perte.

Un recueil posthume sera publié en 1891, Mes nuits.

 

Léocadie en quelques vers...

Velléda, 1869
Gallica

Les chants du foyer, 1862
Gallica

Mes nuits, 1891
Gallica

Critique et presse ancienne

Lettre de Lamartine
Les chants du foyer, 1862 (Préface)

Gallica

Lettre de Sainte-Beuve
Le Gaulois
, 24 mars 1923
Retronews

Le Temps, 21 décembre 1889
Retronews

Léocadie dans les archives

1817 – Lannilis (29)
Naissance

1851 – Brest (29)
Mariage avec Charles  SALAUN-PENQUER

1889 – Brest (29)
Décès

L'arbre généalogique de Léocadie
Sources
  • Archives :  Filae, Archives départementales
  • Bibliothèques : Gallica, Retronews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *