Marie Antoinette Marcotte

La peintre des serres...

La vie de Marie Antoinette

Marie Antoinette naît à Troyes en

Lorsque son père meurt, la petite n’a que 12 ans. Sa mère se remarie avec Jules Sorh, ensemble ils ont 3 enfants.

A 19 ans, autorisée par ses parents, elle décide de compléter ses études à Paris et entre à l’atelier de Jules Lefèvre. Elle participe au Salon des Champs-Elysées et ses tableaux sont salués par la critique.

Sa vie en France est brève, elle rentre à Anvers puis intègre l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.

Marie Antoinette adhère au “luminisme“, un mouvement d’art belge inspiré par l’impressionnisme français. Elle se spécialise dans l’étude des serres. Ses œuvres sont présentées dans les expositions belges, françaises ou allemandes.

L’artiste décède lors d’un séjour à Paris, en 1929.

Mlle Marcotte dans la critique

Visite du sous-secrétaire d’Etat des beaux-arts à la galerie George Petit..

Le Petit  Journal – 1905 (Retronews :

La réunion des œuvres de Mlle Marcotte constitue une manifestation artistique du plus profond intérêt.  S’il y a beaucoup de peintres de la fleur, la fleur compte peu d’interprètes alliant, comme cette artiste, un sentiment personnel à des qualités prestigieuses de coloriste.

Mlle Marcotte nous présente des fleurs de serre d’un charme véritable, et dans les prisons de verre des azalées qu’elle évoque, flotte un air tiède et sensible. Le plein air, d’ailleurs, est traduit avec un égal bonheur par l’artiste.

M. Dujardin-Beaumetz a, très justement, félicité Mlle Marcotte de l’intérêt varié et de la distinction de son exposition.”

Azalées,
Marie Antoinette Marcotte,
Collection privée

Autres œuvres

Sous le plafond de verre,
Marie Antoinette Marcotte,

Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers

Serre fleurie, 1905
Marie Antoinette Marcotte,

Museum of Fine Arts Ghent

Young girl at the fence,
Marie Antoinette Marcotte,
Collection privée

 

Marie Antoinette dans les archives

1867 – Troyes (10)
Naissance (Filae)

1929 – Paris (10e)
Décès (AD75)

L'arbre généalogique de Marie Antoinette
Sources
  • Archives :  Filae, AD10, familysearch
  • Musées : Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, Museum of Fine Arts Ghent
  • Bibliothèques : Retronews / archive.org
  • Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *