Sophie Ulliac

dite Sophie Ulliac-Trémadeure

Femme de lettres

La vie de Sophie

Sophie naît à Lorient (Morbihan) en 1794. Elle est la fille de Henry Louis Amand Fidèle Ulliac, ingénieur militaire, et Marie Rosalie Théodose Guyadet. Enfant, elle déménage régulièrement pour suivre son père militaire. En 1799, elle quitte Lorient pour Paris. Onze ans plus tard, la famille s’installe à Cassel, en Allemagne. Après des premiers mois fastes, le père est fait prisonnier, Sophie et sa mère sont contraintes de rentrer en France. C’est le début de quelques années de souffrance financière…

Sur les conseils d’Alexandre Duval, auteur dramatique et ami de son père, elle commence sa carrière littéraire comme traductrice de romans allemands (Auguste Lafontaine, Campe et J.-G. Muller). Nourrie de préjugés sur les femmes-écrivains, elle utilise plusieurs pseudonymes Dudrézène ou S. U. Trémadeure (nom d’un oncle maternel) et préfère l’anonymat.

En 1833, grâce au Petit Bossu ou la Famille du sabotier et l’Histoire de Jean-Marie, elle remporte deux prix  au concours  de la Société pour l’Instruction élémentaire. Elle reçoit également le prix Montyon de l’Académie française pour le Petit Bossu.

D’abord moralisatrice, elle devient peu à peu éducatrice et se préoccupe désormais de l’enseignement et de l’émancipation des femmes. De 1816 à 1861, elle publie un cinquantaine d’ouvrages dont certains sont composés de plusieurs volumes.

Sophie participe aussi activement au développement de la presse féminine. Elle contribue d’abord au Breton et au Lycée armoricain, puis collabore au Journal des femmes et au Conseiller des femmes. Enfin, elle assure la direction du Journal des Jeunes Personnes.

Sophie meurt à Paris en 1862, laissant son autobiographie publiée l’année précédente Souvenirs d’une vieille femme.

 

Sophie en 3 œuvres

 Le petit bossu, ou La famille du sabotier
Gallica

 Journal des jeunes personnes
Archive.org

 Souvenirs d’une vieille femme
Gallica

Sophie dans la presse

Le Globe, 9 décembre 1843
Retronews

Le Monde illustré, 3 mars 1862
Gallica

Le Constitutionnel, 13 juin 1835
Retronews

Sophie dans les archives

1794 – Lorient
Naissance

1862 – Paris
Décès

L'arbre généalogique de Sophie
Sources
  • Archives :  Filae, Archives départementales
  • Bibliothèques : Gallica, Retronews, Bibliothèques spécialisées de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *