#ChallengeAZ – Rhumatisme


Ce soir, vous sortirez certainement pour la Fête de la Musique, vous danserez peut-être... enfin si vos articulations le permettent 😉

Sinon lisez la dernière page de votre gazette préférée, vous y trouverez certainement un remède approprié !

La publicité dans la presse

(Toutes les annonces citées dans cet article sont issues de la dernière page du Petit Journal du 11/04/1885 - source : Retronews)

A partir de 1828, et sous l'impulsion d'Émile de Girardin  (fondateur de "La Presse"), l'utilisation progressive de la publicité permet de baisser considérablement le prix des journaux et des abonnements. La quatrième page devient alors dédiée à la publicité commerciale déclinée sous différentes formes d'annonces.

"Annonce-uniforme"
lignes courtes et petits caractères

"Annonce-affiche"
promotion commerciale et artifice typologique

A la fin du XIXe siècle, des annonces médicales et pharmaceutiques douteuses envahissent l'espace publicitaire, incitant le public à l'auto-médication à partir de remèdes secrets ou spécialités pharmaceutiques. Certaines apportent également des témoignages de ceux qui ont essayé le remède pour persuader davantage le lecteur (voir ci-dessus). Les propos tenus vantent à chaque fois l'espoir d'une guérison rapide, pour une ou plusieurs maladies.

Dans l'édition du 11 avril 1885, je relève 15 annonces liées à des remèdes miracles, parmi lesquels un sirop dépuratif du sang et des pilules pour soigner cancers et tumeurs :

La généalogie dans la publicité de presse ?

Dans la deuxième annonce, de nombreux témoignages sont apportés pour promouvoir les traitements de L.-G MOESSINGER. Parmi eux, celui de FERRAND-SARRE, bonnetier à Clesles, pour une "névralgie sciatique". La seule famille de la commune à posséder ces deux patronymes est celle déjà citée dans la lettre B du  #ChallengeAZ constituée d'Albert FERRAND et de Mathilde SARRE mes sosa 42/43 (pourtant jeunes en 1885, 30 ans à peine...)

 

Source : Feyel, Gilles. « Presse et publicité en France (XVIIIe et XIXe siècles) », Revue historique, vol. 628, no. 4, 2003, pp. 837-868.

Enregistrer

Enregistrer

Auteur de l’article : hegesip