Généathème – Octobre 2017

100 mots pour une vie, 100 mots pour...

Perrine LE LEVRIER

Située sur le flanc droit de mon arbre, à la 6e génération de la lignée cognatique, Perrine est une fille du Trégor, née à Louargat, en 1848. Comme sa mère, Anne COUPLAN, elle devient filandière ; son père, Yves, est laboureur.

A Pédernec, un village voisin, elle met au monde 4 enfants : Jeanne-Marie (mon aïeule), Marie-Laurence, Antoine et René. Mais l'histoire est singulière et mystérieuse, aucun de ces enfants n'est reconnu et Perrine reste célibataire jusqu'à sa mort, en 1891.

Aujourd'hui, je me demande comment cette femme a pu s'occuper de son foyer, seule, sans sombrer dans l'indigence...

Enregistrer

n1

° 18 décembre 1848

Louargat (22)

Enregistrer

Jeanne-Marie
(1869-)

Marie Laurence
(1871-)

Antoine Pierre
(1875-)

René
(1878-)

Enregistrer

d1

† 19 septembre 1891

Pédernec (22)

Enregistrer

Perrine et sa famille dans les recensements de Pédernec (AD22) :Enregistrer

1856

1861

18661871

Enregistrer

Enregistrer

1876

1881

1886

Enregistrer

Enregistrer

Auteur de l’article : hegesip

  • 100 mots mais beaucoup d’infos. C’est clair net et concis, j’aime beaucoup la présentation.